Les produits au CBD autorisés à la vente en Suisse

Vous venez de découvrir que le CBD a de nombreuses vertus sur son consommateur. En effet, d’après vos recherches, cette substance peut vous aider à vous relaxer. Mais elle est aussi connue pour être efficace dans le traitement de certaines pathologies et pour réduire les douleurs. Vous aimerez d’ailleurs essayer le CBD, car à cause du stress vous avez du mal à vous endormir. Seulement, pour éviter les problèmes avec la loi, vous voulez savoir quels sont les produits autorisés. À travers notre article, vous allez découvrir quels sont les produits de CBD qui sont autorisés à la commercialisation et à la consommation en Suisse.

Les produits à base de CBD avec un taux limite

Depuis 2017, la vente et la consommation de CBD ont été autorisées en Suisse. En effet, il n’est pas considéré comme étant une substance dangereuse. Bien sûr, pour éviter les problèmes liés à sa consommation. L’État a fixé des règles. De ce fait, il est possible de commercialiser, de consommer et d’utiliser des produits à base de CBD à condition que leur teneur en THC ne dépasse pas les 1 %. Au-delà de ce pourcentage, le produit est considéré comme un stupéfiant. Et sa vente et sa consommation sont punies par la loi. Ainsi, si vous voulez vendre ou consommer un produit au CBD, assurez-vous que sa teneur en THC respecte bien la législation en vigueur. Selon vos envies et vos besoins, vous pouvez vendre ou consommer :

  • Des fleurs de chanvre.
  • De gouttes à avaler au CBD.
  • Des pommades au CBD.
  • De compléments alimentaires au CBD.
  • De l’huile de CBD.

En respectant cette règle, vous pourrez commercialiser ou acheter et consommer en toute légalité vos produits à base de CBD.

Les médicaments à base de CBD

Depuis le 1er août 2022, le Conseil Fédéral en Suisse autorise les médecins à prescrire des médicaments à base de CBD à leurs patients. De ce fait, les médicaments à base de CBD sont autorisés à la vente en Suisse. Cependant, cette autorisation reste limitée aux médecins. C’est eux qui vont prescrire les médicaments à base de CBD à leurs patients. De même, ils devront transmettre à l’autorité compétente, le Swissmedic, les données sur le traitement et son usage. Ceci afin de voir comment évolue l’utilisation des médicaments à base de CBD dans le domaine de la santé. Mais c’est aussi un moyen de vérifier de manière constante son efficacité dans les traitements de certaines maladies. Le taux de THC dans le médicament au CBD est donc à surveiller de près.

Cette autorisation permet d’ailleurs aux patients d’éviter les procédures longues et coûteuses pour accéder aux médicaments à base de CBD. À titre informatif, les médicaments à base de CBD sont utilisés pour traiter les cancers. Ils sont reconnus pour limiter la propagation des cellules cancéreuses dans l’organisme. Les médicaments à base de CBD sont aussi utilisés pour traiter et soulager les patients qui souffrent de la sclérose en plaques ou encore de maladies neurologiques.

Le cas des huiles à base de CBD

Comme nous l’avons dit plus haut, la loi suisse autorise la vente et l’utilisation des huiles à base de CBD avec une teneur en THC inférieure à 1 %. Mais afin de réduire au maximum l’ingestion de ce produit, la loi stipule que les huiles à base de CBD doivent désormais être parfumées. Cette nouvelle législation a pour objectif de limiter l’utilisation abusive de cette huile par voie sublinguale ou par voie orale. Ce qui oblige les fabricants à inclure dans le produit une substance dénaturante qui va altérer le goût et l’odeur de l’huile au CBD. Ce qui la rendra impropre à la consommation.